DHG : le compte n’y est pas !

jeudi 9 mars 2017
par  Emmanuelle Mariini
popularité : 16%

Le SNES-FSU s’indigne devant la situation préoccupante des collèges de l’académie et notamment des collèges REP qui sont les oubliés de la réforme. Alors que Mme la ministre affirmait souhaiter "donner plus à ceux qui ont le plus besoin", nous constatons que les effectifs des collèges REP sont très lourds et supérieurs à certains établissements des centres urbains de l’académie.
Cette situation est moralement inacceptable d’autant plus que certains de ces établissements cumulent de nombreuses difficultés : isolement culturel, ruralité, manque de titulaires, situations sociales et familiales très précaires, ...
Le SNES-FSU, qui porte une autre vision et conception du service public d’éducation, condamne les choix effectués et les orientations en termes de dotation prises par Le Recteur qui vont à l’encontre de l’intérêt des élèves de ces établissements et qui ne permet pas aux équipes pédagogiques de les conduire vers la voie de la réussite. Le SNES-FSU exige que soit revue la répartition des moyens alloués à l’académie, ce qui permettrait réellement de faire en sorte que ceux qui en ont le moins puissent avoir leur chance.



Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois