« Affaire du drapeau de l’Ecole du Jardin de l’Empereur à Ajaccio »

lundi 19 janvier 2015
par  Emmanuelle Mariini
popularité : 63%

Face à cet acte provocateur et inacceptable, le SNES-FSU prône la plus grande
fermeté et des ripostes responsables et massives.

A qui profite ce geste ? Certainement à très peu de monde !
Quels en sont les auteurs ? Dans ce contexte pour le moins tendu et explosif,
certainement quelques personnes prêtes à tout au nom de visées sectaires, anti
démocratiques, anti laïques et anti républicaines.

Qu’ils soient guidés par des idéaux religieux, ou motivés par des fins politiques,
leurs auteurs doivent être recherchés avec la plus grande détermination, en usant
de tous les moyens d’investigation de la police scientifique. Ils doivent être
identifiés, arrêtés, traduits devant la Justice et condamnés à hauteur de la gravité
de leur acte.

Depuis quelques semaines, nos autorités ministérielles et académiques font peser
sur les personnels (enseignants et non enseignants) le poids de problèmes
culturels, économiques et sociaux qui ne sont pas du fait de l’Ecole. Il serait bien
temps que les pouvoirs publics prennent leurs responsabilités et agissent avec
clarté afin que l’Ecole de la République soit vraiment préservée de toutes les
atteintes communautaristes ou religieuses.

L’École laïque est un sanctuaire républicain, elle doit être conçue et protégée
comme tel !

Sur la base de ces principes généraux, le SNES-FSU appelle les personnels à
déjouer les provocations – d’où qu’elles viennent - et à poursuivre avec
détermination les actions de rassemblements afin de protéger l’École et d’isoler
davantage encore ces dangereux apprentis sorciers.



Agenda

<<

2017

 

<<

Mars

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272812345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois